CLOUD NOTHINGS

CLOUD NOTHINGS

(Rock)
Aucun avis pour le moment

Concerts de Cloud Nothings

Cet artiste n'a aucun concert programmé.

Soyez le premier à être averti
des prochains concerts de Cloud Nothings

Tous les évènements de Cloud Nothings

Biographie de Cloud Nothings

Pour un groupe qui refuse de se répéter, reprendre les leçons d'une décennie précédente est l'étrange chemin que Cloud Nothings a emprunté pour créer son album le plus abouti. Leur nouvel album, The Shadow I Remember, marque onze années de tournée, un retour aux premières pratiques d'écriture et la visite du studio où ils ont enregistré pour la première fois ensemble. D'une manière inédite, cet album combine de manière experte l'approche agressive et percutante du groupe avec le talent extraordinaire de l'auteur-compositeur-interprète Dylan Baldi pour une pop parfaite. Pour documenter cette nouvelle maturité, le groupe est retourné chez le producteur Steve Albini et ses studios Electrical Audio à Chicago, où le groupe a détruit sa réputation initiale de projet solo en chambre avec la sortie de l'album Attack on Memory en 2012.

Un autre retour en arrière a été le retour de Baldi à l'écriture constante de chansons à la manière de ses débuts en solo, ce qui a donné lieu à près de 30 démos qui sont devenues les 11 chansons de l'album The Shadow I Remember. Au lieu de s'en tenir à une formule éprouvée, l'écriture s'est élargie tout en s'appuyant sur ses talents de mélodiste. « J'avais l'impression d'être enfermé dans un personnage », explique Baldi à propos du fait qu'il est devenu un fournisseur fiable de chansons rock lourdes et pleines d'accroches. « J'avais l'impression de jouer un rôle et de ne pas être moi-même. Je n'aimais vraiment pas ce rôle ». L'écriture plus fréquente a conduit à la liberté de forme que l'on retrouve sur The Shadow I Remember. Ce qu'il ne peut pas faire seul, c'est jouer bruyamment, ce qui est exactement ce qui s'est passé lorsque le groupe au complet - le bassiste TJ Duke, le guitariste Chris Brown et le batteur Jayson Gerycz - s'est réuni.

Le groupe s'est plus amusé en studio qu'il ne l'avait fait depuis des années, jouant de sa manière caractéristique et pulvérisante, tout en essayant de nouvelles choses. L'absurdement accrocheur « Nothing Without You » comprend une première pour le groupe : Macie Stewart d'Ohmme est invitée à chanter. Ailleurs, le célèbre compositeur électronique Brett Naucke ajoute de subtiles parties de synthétiseur.

Les chansons restent courtes, la plupart autour de la barre des trois minutes, tout en étant joyeusement surchargées. Presque chaque partie musicale se transforme en au moins deux parties, la guitare et la batterie s'ouvrant et la basse changeant de vitesse. « C'est le but - je veux que la chanson de trois minutes soit une épopée », dit Baldi. « C'est la version courte de la longue jam ».

Sur le plan lyrique, Baldi livre une exploration douloureuse de l'existence torturée, du doute sur soi qui punit, et des affres familières du mystère oppressant. « Suis-je quelque chose ? » hurle Baldi dans la chanson du même nom. « Est-ce que quelqu'un qui vit là dehors a vraiment besoin de moi ? » C'est un aveu déchirant de confusion existentielle, prononcé de façon rauque, avec une mélodie immédiatement racontable.

« Est-ce la fin/ de la vie que j'ai connue ? » demande-t-il sur « Oslo », la première chanson de l'album. « Suis-je plus vieux maintenant/ ou suis-je juste un autre âge ? » Malgré les paroles interrogatives, le groupe joue avec plus d'assurance et de joie que jamais. The Shadow I Remember annonce la deuxième décennie de Cloud Nothings et sonne comme un nouveau départ.

Source : Mélodie du Bonheur - Super, avril 2023

Avis sur Cloud Nothings


Soyez le premier à donner votre avis !

Cloud Nothings

Concerts passés de Cloud Nothings

Ils peuvent aussi vous intéresser

THE OFFSPRING
4 CONCERTS À VENIR
CHARLOTTE CARDIN
13 CONCERTS À VENIR
DROPKICK MURPHYS
1 CONCERT À VENIR
SUM 41
4 CONCERTS À VENIR
GHINZU
3 CONCERTS À VENIR