LE NOUVEAU SIECLE A LILLE

LE NOUVEAU SIECLE A LILLE

Lille (59000 )
Place Mendès France

TĂ©l : 03 74 27 66 60

Situé en plein centre de Lille, le Nouveau Siècle offre des espaces remarquables qui se prêtent à toutes les rencontres : congrès, réceptions, colloques, conférences, concerts de musique classique, de jazz, de variétés, ciné-concerts, avant-premières...

Véritable écrin pour la musique, l'Auditorium s'impose comme un lieu musical de référence à l'échelle régionale, nationale et européenne en terme d'acoustique et de renommée. L'Orchestre National de Lille, fondé en 1976 par Jean-Claude Casadesus et dirigé depuis 2016 par Alexandre Bloch, s'y produit pour une partie de sa saison musicale.

Accès : Route : Fléchage depuis l'autoroute. Métro : station Rihour. Gare : Lille. 5 mn à pieds.

Afficher les concerts
01-12-14

LIVE REPORT / Revivez le concert de Jean-Louis Aubert Ă  Lille !

Aubert fait danser le Nouveau Siècle sur du Houellebecq ! Pour son dernier album « Les Parages du Vide », Jean-Louis...

1 avis sur Le Nouveau Siecle A Lille

Note moyenne 0 /5
Camille D.
24 critiques
Avis Ă©crit le 01 Décembre 2014

Aubert fait danser le Nouveau Siècle sur du Houellebecq !

Pour son dernier album « Les Parages du Vide », Jean-Louis Aubert propose un album étonnant en chantant Michel Houellebecq. Oui, c’est bien lui, l’écrivain, essayiste mais aussi poète, entre autre, connu pour « Les Particules Elémentaires ». Cet album, dont les paroles sont écrites par le romancier et les mélodies imaginées par le chanteur, est à l’image de ce duo : atypique !

C’est un dimanche que l’on retrouve l’ancien chanteur du groupe Téléphone au Nouveau Siècle à Lille. Très attendu sur la scène lilloise, ces deux dates sont complètes. Il est accompagné d’une dizaine de musiciens dont des guitaristes, des trompettistes, un batteur, une violoncelliste... On retrouve même de la kora, un instrument à cordes africain. C’est un véritable orchestre qui nous accueille ! Il a beau être en solo ces dernières années, il ne l’est pas sur scène.

Une mise en scène mélancolique !

Aubert sait se mettre en scène. A l’aide de grands rideaux blancs, il crée un décor poétique teinté de jeux de lumières et d’ombres. Le chanteur donne la parole à Michel Houellebecq, il ne fait pas que le chanter. Sur l’écran, on aperçoit l’écrivain, en noir et blanc, récitant ses poèmes. Aubert l’accompagne avec ses musiciens, aux sonorités pop qui mettent en musique les mots du poète. C’est un doux mélange des genres, le face à face de deux grands artistes français.

Un artiste complet !

Auteur, compositeur, interprète et musicien, Jean-Louis Aubert est multitâches. Pendant presque 3h, il occupe la scène à sa manière. Grand guitariste, alternant entre acoustique et électrique, il joue également du piano. Musicien dans l’âme, il s’entoure d’artistes tous plus étonnants les uns des autres. Pendant tout son spectacle, Il laisse la part belle à la musique, octroyant de beaux solos à ces instrumentistes.

Sans oublier les classiques...

La deuxième partie du spectacle est réservée aux classiques du chanteur et de son ancien groupe Téléphone. On retrouve notamment « Un Autre Monde », « La Bombe Humaine », « Ça c’est vraiment toi », « New York avec toi ». Le public est aux anges, certains profitant même de l’occasion pour s’adonner à une danse rock dans les allées de la salle de spectacle !

C’est avec une version intime de « Voilà c’est fini » que le chanteur nous quitte. On gardera à l’esprit la belle association de ces deux artistes, auquel on ne s’attendait pas. Comme quoi, il est possible de danser sur du Houellebecq, Jean-Louis Aubert nous l’aura prouvé ce soir !

Camille Descroix